Qui suis-je ?

Consultant en Stratégie Digitale, 27 ans

J'ai grandi en arpentant les quatre coins de Bruxelles. Habitant d'Auderghem pendant 20 ans, j'ai fréquenté les écoles d'Etterbeek et de la ville de Bruxelles, passé mes années d'étudiant à Ixelles, rencontré ma compagne à Schaerbeek... J'habite maintenant à Forest et je continue encore à découvrir de nouvelles facettes de notre ville.

Depuis la fin de mes études, je travaille au sein d'une petite coopérative spécialisée en stratégie digitale. Les valeurs que nous véhiculons auprès de nos clients sont la simplicité et la transparence. Pour nouer toute relation long terme, je crois  profondément qu'il faut faire preuve d'honnêteté et de clarté sur ses intentions.  

 

Pourquoi je m'engage en politique

Avec une économie globalisée, une crise climatique mondiale et l'apparition de technologies de plus en futuristes, notre société ne s'est jamais retrouvée dans un environnement si complexe à appréhender. Nous avons besoin d'hommes et de femmes politiques qui proposent des méthodologies claires et innovantes pour se saisir de ces sujets.

Diplômé à Solvay, j'ai accumulé un portfolio d'outils pour approcher des thématiques complexes. Des études de marché aux enquêtes d'opinion, en passant par les techniques de brainstorming ou de solution design, mon métier consiste à comprendre et trouver des solutions. Ces modèles sont désormais utilisés aussi dans le milieux associatif pour définir des plans d'action et évaluer le succès d'une stratégie, seule la politique ne s'est pas encore accaparée ces outils!

Sur mon temps libre, je me suis aussi formé aux concepts de gouvernance collective. Ma curiosité a été éveillé par un livre d'un psychologue flamand (Autoriteit de Paul Verhaeghe) dénonçant les faiblesses du modèle patriarcal. Depuis lors, je suis parti en quête d'outils qui pourraient proposer des alternatives à cette approche top-down si ancrée dans nos entreprises, gouvernements, etc. Si vous aussi vous êtes intéressés par le sujet, je vous conseille le livre de Frederic Laloux sur les nouvelles méthodes de management ou le MOOC de l'université du nous sur la gouvernance collective. Le tirage au sort est présenté par certains comme le nouveau modèle à suivre, mais il existe en réalité une multitude de techniques qui pourraient enrichir notre débat démocratique.

De plus en plus engagé au niveau individuel (végétarien, cycliste convaincu, ...), je me rends compte des limites que mon impact peut avoir à cette échelle. Si je passe le pas de la politique aujourd'hui, c'est pour apporter des solutions systémiques aux problèmes auxquels nous sommes tous confrontés. 

 

Pourquoi chez DéFI

Un parti progressiste activement engagé à améliorer la vie de tous les citoyens

Quand j'ai pris la décision de m'engager en politique, j'ai cherché le parti qui se rapprocherait le plus de mes convictions. J'ai choisi DéFI pour 3 raisons:  

  • DéFI refuse le statu quo et porte l'ambition de toujours chercher des solutions pour améliorer notre société.

  • DéFI place au coeur de sa vision la défense des minorités car ces changements se doivent d'être au service de tous.

  • DéFI se pose en fervent ambassadeur de la démocratie. Afin que le citoyen puisse voter en connaissance de cause et évaluer les résultats obtenus, les intentions se voient toujours traduites en stratégies concrètes et réalisables.

 

Let's talk !

Vous avez une remarque, une question ou soif de plus de détails sur mon projet?
Partagez vos commentaires avec moi, pour vous représenter j'ai besoin de connaître votre opinion !

 

©2019 by Antoine Couvreur